Quand on n’est pas bien connu, l’idéal, c’est de se choper une petite rumeur.
à défaut, on peut se la fabriquer soi-même.

Alors voilà, la blonde de l’accueil n’existe pas (pour preuve, ce grossier photomontage)
En revanche, elle couche avec Frantico, qu’elle a rencontré à Montceau-les-mines à l’hotel Terminus où lui et ses amis se sont planqués pendant quatre jours pour accréditer la thèse de la Corée.

Comment ça, c’est pas ce que veulent les gens?
ils veulent des dessins, les gens?
La rumeur, ils s’en fouettent la virilité?

Ah ben zut alors, je pensais faire péter les stats, là…

Publicités