En réponse à la quatrième question du questionnaire que Yao ( dans mes liens, allez donc voir son blog, c’est un type incroyable qui n’a qu’un seul défaut: là où il passe, le post-it ne repousse pas), et en hommage à la personne qui vient chaque jour ou presque sur mon blog en gougueulisant  » culotte dans le métro », alors que s’il (elle) tapait « princesse » comme tout le monde, ça marcherait aussi bien, mais évidemment, ce serait moins chic.
(quoique j’ai essayé, pour voir, entre temps. eh bien, mes loulous, je vous annonce qu’en tapant  » culotte dans le métro », je suis à la première position. Sisi.La classe internationale.)
(alors que « princesse », je suis que troize, c’est un scandale)
Bon, donc voilà un bout de ce fichu questionnaire.Comment je me vois dans trente ans.
En gros.
C’est le cas de le dire

Et puis enfin, en exclusivité, la désopilante fée passa que m’a envoyée mon petit frère, qui est un poète, avec ce poil joliment péroxydé qu’ont les jeunes d’aujourd’hui ( ce qui n’a rien à voir avec la poésie, je vous l’accorde).

Publicités