voilà ma vie, pleine de périls.
Devant l’abondance des commentaires étonnés, voire presque déçus, je me voir forcée d’avouer que oui, je sis désormais brune, châtain disons, parce que j’en avais envie, et qu’au fond, ça n’a aucune importance.
(Et si d’autre part, mon fils adoré se met en tête de me détester un jour parceque je l’ai dessiné nu à l’âge de cinq ans, c’est juste, je crois, que j’aurai raté mon éducation.)

Publicités