et je suis toujours en
et c’est un peu comme retourner dans un vieux polaroïd des années 70

ah et puis tiens, allez voir un peu chez mes copains
stockman et Monsieur Poulaga, ils sont bien, ces gars-là

Publicités