une petite BD que j’ai faite pour Histoires de Mâcher,  le blog de Freedent, allez voir, il y a plein de formidables participations de stars de la blogosphère, c’est éblouissant.

Publicités

Welcome to WordPress.com. This is your first post. Edit or delete it and start blogging!

Le mercredi, c’est la journée des enfants. (traduire par: même pas en rêve tu bosses ma poule)
J’aime bien, même si j’arrive à me laver vers 12H (en général au moment où le gars de sushi-chi sonne à la porte).
Du coup, si je ne pose pas mes doigts sur une plume de toute la journée, j’en profite quand même pour réfléchir, prendre du recul, regarder ce qui est fait, penser à ce qu’il reste.
Peut-être trop, même.
J’en bave, en ce moment, je bloque, même, avec mes quatre-soeurs-qui-sont-cinq-en-fait.
Y’en a, ça va bien.
Charlie par exemple, ouverte, franche, déconneuse, je l’ai attrapée presque du premier coup.
Hortense, discrète mais avec un vrai caractère, facile.
Bettina, avec son joli petit visage chiffonné, perpétuellement contrarié, d’adolescente en guerre, ça va. elle est vivante un peu sur le papier, beaucoup dans ma tête.
Geneviève, je ne sais pas. Malika la trouve trop mastoc, moi je l’aime bien avec ses joues et son menton tout rond, ses lèvres gonflées de trop de baisers pas encore donnés, et son allure pataude d’ado encore argileuse qui attend un peu pour les finitions.
de toute manière, je sais qu’elles vont, au fil des quatre volumes, trouver leur visage, s’affermir.
Mais Enid, Enid qui donne son prénom au premier épisode, Enid, je ne l’ai pas. chaque gros plan d’elle est différent, son visage reste mou et indéterminé, un coup le nez en galoche, les dents de travers, un coup lisse et jolie, je ne sais pas, je n’arrive pas à l’attraper.
Trop vive, peut-être.
Je vois bien le coup que je vais devoir, arrivée à la fin du premier volume, refaire la tête d’Enid sur toutes les pages. Une sorte de post-prod appliquée à la BD, en somme.

de gauche à droite: Enid, Hortense, Bettina, Geneviève et Charlie.
(là par exemple, je vais refaire sa tête. trop grosse bouche.)
à demain?

Bonjour

Eh bien, me revoilà.
Je vais reprendre un peu par ici. sûrement pas des BD, non, mais des billets plutôt. Genre bloggeuse influente, voyez.
Sauf que j’arrive même pas à avoir de l’influence sur ma fille de 20 mois, qui fonce sur les bouquins de Marianne Barcilon dès que j’ai le dos tourné dans une librairie.
Pardon pour les fans de Marianne Barcilon, mais vraiment moi je peux pas.
Donc, je disais.
J’ai pas de vie vie sociale, je bosse toute seule toute la journée, j’ai pas les sous pour prendre une place en atelier donc je vais faire comme tout le monde, vous montrer des photos de mon bureau, de mes trucs en cours, vous parler de mon chat tout ça.
et vous, vous m’écrirez des commentaires gentils en me tutoyant, comme ça j’aurai l’impression d’avoir plein d’amis ce sera super de chez super.
Donc.
Ce week-end, j’ai peint un tout petit combi.
hop:

en plus, c’est pas pour me vanter, mais j’ai dépassé la page 50…
plus que 100 et j’aurai fini le tome 1 (hahaha) !


Bonjour les gens
voici deux images pour ceusses qui passeraient encore par ici. C’est rien, c’est juste des trucs comme ça, pour faire des tee-shirts que personne ne portera.
Oui, en ce moment, je suis dans le chiffon. Je couds des vêtements pour Olympe, et je dessine des motifs. c’est comme ça.
et puis bien sûr, il y a le grand projet:

une adaptation en BD de la série Quatre sœurs, de Malika Ferdjoukh.
ça sortira chez Delcourt (encore), quatre tomes, le premier vers tout début 2010, en fonction de ma vélocité.
allez, une petite preview, aussi…
alors voilà.
les tee-shirts et bodies pour bébé et grands, on peut les acheter sur spreadshirt

Bonjour!
Je dédicacerai demain vendredi 13 février chez Univers BD, 39, Boulevard St. Martin
75003 Paris, de 16 à 19h
plus d’infos ici

(avec Florence Cestac, c’est trop la classe)
venez nombreux, je vous aime toujours, et je sais, c’est du foutage de gueule ce blog, je ne le mets à jour que pour faire ma promo.

comme je culpabilise grave grave grave, voici un petit teaser de mon prochain projet Bd, les averti(e)s reconnaîtront…tadaaaaaaaa!
(J’en parlerai en détail quand ce sera signé)